LE CPF DE TRANSITION

C’est le dispositif qui succède au CIF (Congé individuel de formation).

BENEFICIAIRES

  • Salariés en CDI : 24 mois d’ancienneté, discontinue ou non, dont 12 mois dans la même entreprise
  • Salariés en CDD : 24 mois d’ancienneté, discontinue ou non, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD, consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois

CONDITIONS RELATIVES A LA FORMATION

  • Formation certifiante
    • Eligible au CPF
    • Destinée à permettre de changer de métier ou de profession
  • Dossier à soumettre, pour validation de la pertinence
    • En 2019 : au FONGECIF
    • En 2020 : à la CPIR (Commission Paritaire Inter-Professionnelle Régionale)

CONDITIONS RELATIVES AU FINANCEMENT

  • Financeur
    • En 2019 : FONGECIF
    • En 2020 : CPIR (Commission Paritaire Inter-Professionnelle Régionale)
  • Conditions de prise en charge : définies par décret
  • Frais pris en charge
    • Frais pédagogiques
    • Frais de certification ou d’examen
    • Frais annexes : transport, repas, hébergement
    • Rémunération du salarié (cotisations et charges comprises), sous conditions
  • Comparatif avec l’ex-CIF :
    • Déplafonnement VS. 18.000€/an et 27,45€ HT/h
    • La rémunération peut dépasser un an